Les avantages du syndic de copropriété en ligne

Syndic de copropriété

Aussi loin que l’histoire en parle, la vie en société est inévitable et cohabiter avec ses semblables est devenue une chère coutume à l’homme. Cela a été et est toujours le cas. À l’ère actuelle, il est même normal de vivre dans un seul et même immeuble sans pour autant avoir de liens spécifiques ou encore y travailler.

Comment fonctionne une copropriété

 Lorsqu’un individu achète ou loue un local dans un immeuble, il est naturel qu’il suive des règles qui régissent la vie dans celui-ci et participe à sa maintenance. Depuis 1965, une loi met en rigueur un statut qui définit chaque occupant d’un même immeuble, les confrontant à des problématiques de gestion auxquelles un spécialiste peut y remédier. Le statut de membre d’une copropriété a été régi par la loi du 10 juillet 1965 et s’applique à quiconque achète ou loue un quelconque local, un bureau ou un appartement dans un immeuble. Des informations précises sur le code de vie dans l’immeuble, les devoirs et les engagements de ce nouvel occupant lui sont communiquées avant son emménagement et il devra les suivre. La copropriété désigne l’ensemble des occupants du dit immeuble qui doivent tous suivre ces règles. Pour s’assurer que ces règles sont bien suivies et que la vie de l’immeuble perdure, les membres choisissent un représentant pour contrôler et gérer cela.

Une copropriété est constituée de parties privatives et de parties communes. Les règlements se portent surtout sur les parties communes telles que le hall d’entrée, le toit, les escaliers, etc. … Les horaires ou les conditions de leur usage sont fixés, ce qui évite les divers conflits et l’encombrement dans ces parties. Les parties privatives ne sont toutefois pas épargnées du règlement, cliquez ici. À raison d’image de la copropriété et de respect mutuel,  des créneaux horaires sont émis pour les travaux ou les célébrations bruyantes. Pour le bon fonctionnement de l’immeuble, chaque membre a des charges à payer pour le service de maintenance et les équipements collectifs.

Les missions d’un syndic de copropriété

Comme dit plus haut, les membres se doivent d’avoir un représentant pour faire respecter le règlement. Cela est bien entendu imposé par la loi. Une copropriété doit être gérée par un syndic qui a non seulement le devoir de faire respecter les règles, mais aussi de s’occuper de la gestion administrative et financière de la copropriété. C’est le représentant légal du syndicat des copropriétaires qui fait office de lien avec les tiers, notamment les fournisseurs, service foncier, service de réparation et de maintenance ou autre. À titre informatif, les syndics sont élus à une Assemblée générale à majorité absolue et ont un mandat maximal de trois ans pouvant être révoqué par un conseil syndical.

Sur le plan financier, il est dans le devoir du syndic doit établir le budget prévisionnel du syndicat copropriétaires, ses comptes et leurs détails annexes. Il les soumettra ensuite aux votes du syndicat et contrôlera les paiements. Il est tenu d’ouvrir un compte en banque distinct au nom même du syndicat pour ce faire. D’autres parts, il relève du rôle du syndic de réaliser ou mettre à jour la liste des copropriétaires avec leurs lots et leurs coordonnées  ainsi qu’adresses électroniques s’il a obtenu leur accord. L’entretien de l’immeuble et les travaux de réparation font également partie de ses missions. En cas de soucis juridiques, il représente le syndicat en justice.

Syndic professionnel et bénévole 

Représenter un syndicat de copropriétaires est une grande responsabilité et il est évident que les gestions administratives et financières que cela implique ne sont pas faites pour n’importe qui. Il va de soi que lors d’une Assemblée générale, tous les copropriétaires votent pour un représentant parmi eux. C’est un syndic non professionnel, aussi appelé syndic bénévole,  un copropriétaire qui n’est pas attesté syndic de copropriété, mais qu’ils estiment avoir les compétences et en qui ils ont confiance pour occuper cette fonction. Il exécute au même titre qu’un professionnel dans le syndicat et a le choix ou non de souscrire une assurance de responsabilité civile.

Le syndic professionnel exerce cette fonction entièrement en tant que métier et peut travailler en son propre nom ou au nom d’une agence ou une société. Il a de l’expérience dans le domaine copropriétaire et possède une carte justifiant même son statut, délivrée par la CCI (Chambre de commerce et d’industrie). Il a le devoir de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle et la justifier. Il doit également justifier la détention d’une garantie financière arrivant à une certaine somme pour assurer le remboursement des copropriétaires en cas d’échéance. Il a des compétences accrues dans le domaine de la gestion, la comptabilité et les techniques juridiques qui assurent son efficacité.

Pourquoi un syndic de copropriété en ligne ?

Un syndic en ligne constitue une réforme grandiose dans le monde des syndicats-copropriétaires. Faisant vent de compromis entre les professionnels et les non professionnels par son absence physique, il est en fait un professionnel (ou plusieurs) qui a décidé d’ouvrir une voie plus pratique sur ses services. En exécutant les mêmes devoirs que les syndics classiques, il offre une certaine liberté aux copropriétaires par rapport aux choix de prestataires, les assemblées générales et autres problèmes souvent soulevés entre syndic et syndicat. Ces derniers ne sont pas non plus obligés de faire appel au syndic à la carte, car ce souci géographique est dissout grâce à la plateforme internet.

D’autres parts, l’assistance faite en ligne se voit plus réactive et plus disponible. Nul besoin de prendre rendez-vous et les assemblées générales ne peuvent être faits par visioconférence, pour lui comme pour les copropriétaires. Ce système permet de guider les copropriétaires dans leur projet sans restreindre ce qu’ils entreprennent. De plus, un syndic sur une plateforme en ligne se trouve être un syndic moins cher. Ses services ne sont pas facturés de la même manière que les honoraires élevés des syndics classiques, au moins trois fois moins chers pour un an. Une communication plus interactive nait et la plateforme est accessible à tout moment pour la copropriété syndic.

Investir dans un terrain viabilisé dans le Morbihan
Comment devenir gestionnaire de patrimoine immobilier ?